Revue numérique et juridique de la semaine 32

-Plus de primes de Google quand on trouve les vulnérabilités dans Chrome

Depuis neuf ans, les chercheurs en sécurité cherchent des vulnérabilités dans Chrome et Chrome OS. Maintenant, Google a augmenté le montant des primes.

Si vous découvrez une vulnérabilité dans le navigateur Web Chrome ou dans le système d’exploitation Chrome OS, vous recevrez immédiatement plus d’argent de Google. Le groupe a augmenté les primes et paie désormais jusqu’à 150 000 dollars par vulnérabilité signalée aux chercheurs en sécurité.

Pour se faire payer cette récompense, les chercheurs en sécurité doivent adhérer aux règles du programme Bug Bounty.

Plus d’infos ici : https://www.google.com/about/appsecurity/chrome-rewards/index.html#fuzzerprogram

-eBay porte plain contre Amazon aux États-Unis pour avoir détourné des vendeurs

Les managers d’Amazon auraient systématiquement poussé les employés à détourner les vendeurs.

eBay a intenté une action en justice contre trois dirigeants d’Amazon devant un tribunal de district de Californie pour tenter de persuader les vendeurs d’eBay de passer à Amazon. Les trois personnes auraient conduit une équipe d’employés d’Amazon à s’inscrire sur eBay sous de faux noms et à solliciter des vendeurs par le biais de messages privés sur la plateforme, rapporte le New York Times.

-Facebook publie ses algorithmes qui détectent le contenu terroriste

Facebook souhaite pour une première fois publier deux de ses algorithmes en open source. Ils permettent de détecter des images terroristes et de la pornographie enfantine sur l’Internet.

La technologie est utilisée dans la lutte contre la maltraitance des enfants, la propagande terroriste et la violence sur les plateformes Facebook. C’est la première fois qu’il met sa technologie à la disposition du public pour partage. Facebook espère que cela permettra aux développeurs ou aux ONG de détecter plus facilement ces mauvais contenus et de les supprimer plus rapidement.

-Nouveau nom pour WhatsApp et Instagram

révélé par le Site The Information,  Instagram et WhatsApp vont changer de nom.  Pour rappel, les deux applications ont été rachetées par Facebook en 2012 et 2014 et vont être rebaptisées comme suit : « Instagram from Facebook »  et « WhatsApp from Facebook »,  

-GitHub poursuivi pour négligence dans l’affaire de la banque Capital One

Une plainte collective déposée aux Etats-Unis contre la banque piratée Capital one mais aussi contre GitHub, le pirate aurait utilisé sa plateforme pour diffuser des détails sur son attaque.

Pour rappel, la banque canadienne Capital One révélait la semaine dernière d’avoir été victime d’un piratage au cours duquel les données personnelles de 106 millions de clients ont été exposées. Une plainte déposée vise non seulement Capital One mais également Github.

-Fraude au clic massif : Facebook poursuit les développeurs d’applications

Facebook a porté plainte contre deux développeurs. Les fraudeurs présumés ont mis sur le Google Play Store des applications qui infectent les smartphones avec des logiciels malveillants. Cela génère en arrière-plan de faux clics sur les annonces qui s’ouvrent dans les applications.  Ces développeurs ont ainsi généré des gains frauduleux de Facebook.  

-Le réseau social Twitter utilisait depuis 2018 des données à des fins publicitaires sans le consentement des utilisateurs.

Dans la nuit de mardi Twitter a annoncé qu’il utilisait depuis mai 2018 des données personnelles d’internautes, sans leurs consentements explicites.

Il précise par ailleurs que l’erreur a été corrigée et qu’une enquête est en cours pour déterminer combien d’utilisateurs ont pu être concernés.

Suivez Stubygroup
Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YOUTUBE
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *