Seule l’expertise compte

Un ancien camarade de classe a été récemment licencié en Guinée.
On lui a conseillé de vite réagir en portant plainte au tribunal, car il y a un délai de prescription.

C’est la durée au-delà de laquelle une action en justice, n’est plus recevable.

En Allemagne, la prescription est de deux semaines seulement.

On n’a ainsi jugé nécessaire d’appeler une autre personne qui est avocat pour savoir le cas Guinéen.
L’avocat nous a malheureusement parlé avec un ton dur et demanda de lui trouver au bureau et la consultation serait payante.

J’ai aussitôt eu l’idée de télécharger le code du travail Guinéen sur le net.

Avec une simple commande « Control + F », en cherchant le mot « licenciement », j’ai trouvé le suivant :
« Article 523.4 : L’action en contestation du motif du licenciement d’un salarié se prescrit par vingt-quatre mois à compter de la notification de la rupture du contrat de travail ».

Donc la question était alors vite répondue, c’est 24 mois en Guinée.

Voilà un autre exemple frappant des effets de la Révolution digitale.
Apprenons à donner notre savoir, ce n‘est plus une marchandise !

De nos jours, la vraie valeur ajoutée est dans la vente de l’expertise.

Suivez Stubygroup
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
YOUTUBE
LinkedIn
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *