La quatrième révolution industrielle, être au rendez-vous

Savez-vous programmer ? non ?  

Il est temps d’apprendre ou tout au moins donner l’opportunité à vos enfants pour ne pas rater la révolution 4.0

La programmation et son utilité

Les programmes servent à résoudre des problèmes complexes, à automatiser des tâches, à formuler des prévisions ou à simuler des événements qui ne se sont pas encore produits.

Un autre domaine à la une actuellement est aussi l’analyse des données qui a pour fonction d’extraire et donner une signification de quantités massives de données.

Pourquoi apprendre à programmer ?

Tout le monde est unanime, l’apprentissage de la programmation jouera à l’avenir un rôle-clé.

Le monde actuel est caractérisé par l’insécurité du marché du travail où les métiers redondants sont appelés à disparaître et de nouveaux domaines émergent.

Apprendre la programmation promet en effet d’avoir des sources de revenus inédites et des possibilités de travail autonome.

Á cette ère de la quatrième révolution industrielle, la maitrise de l’information et la capacité de la manipuler sont essentielles à la survie dans la main-d’œuvre de l’avenir.

Les travailleurs devront prendre des décisions rapides dans un milieu de travail accéléré exigeant souplesse et adaptabilité.

La quatrième révolution industrielle

Nous les africains, nous devront beaucoup investir dans la programmation, surtout apprendre nos enfants dès le bas Age pour ne pas rater la quatrième révolution industrielle.

Une possibilité par exemple est d’utiliser le langage Scratch, un langage de programmation visuel éducatif pour enfants et jeunes, publié pour la première fois en 2007.

Scratch aide les jeunes à apprendre à penser de façon créative, à raisonner systématiquement et à travailler de manière collaborative. Ils peuvent programmer des applications simples, organiser simplement les blocs de couleur dans le bon ordre. Cela crée des applications simples telles que des jeux ou des animations.

Avec Scratch c’est aussi apprendre à connaître les concepts de l’informatique, par exemple : les listes, les variables ou les boucles etc.

Nos éducateurs doivent faire en sorte que l’enseignement de l’informatique réponde pleinement aux besoins et aux caractéristiques des apprenants.

Suivez Stubygroup
Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
Visit Us
YOUTUBE
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *